Top 5 des erreurs dans vos newsletters

Top 5 des erreurs dans vos newsletters

Vous proposez une newsletter à vos abonnés, mais les retombées ne sont pas celles escomptées ? 
Voici les 5 erreurs les plus communes dans les newsletters ! Suivez ces 5 conseils pour améliorer votre taux de délivrabilité. 

Le top 5 des erreurs à éviter dans vos newsletters

1. Un objet de mail mal choisi, trop long et en majuscule

Si il y a bien une chose à soigner en priorité c’est l’objet de votre mail ! En effet c’est la première chose que va voir votre destinataire. Voici 3 conseils pour ne pas finir dans la boite des spams/indésirables/promotions :
– N’écrivez jamais votre objet de mail en majuscule, la plupart des messageries classera directement votre mail comme spam !
– Optez pour un objet de maximum 45 caractères… plus c’est la boite des spams assurée !
– Enfin, veillez à ce que votre objet reflète le contenu de votre mail ! Il est important d’avoir un objet qui incite à l’ouverture mais imaginez la déception de votre destinataire si celui-ci ne colle pas au message…

On vous prépare un article sur les mots à bannir dans vos objets de mails ! N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook pour être informé de la sortie de cet article ou bien à vous abonnez à notre newsletter !

2.Envoyer votre newsletter à une base de donnée empruntée, achetée ou constituée par un tiers

Lorsque notre base de donnée n’est pas très grande, il peut être tentant de récolter des mails à droite à gauche pour faire grandir votre base. Très mauvaise idée ! Non seulement c’est interdit par la loi car vous devez avoir le consentement du destinataire lors d’envoi de mail, mais également car ces destinataires ne seront pas forcément intéressés par vos mails. Dans ce cas de figure, on observe 2 attitudes : celui qui va vous placer dans ses spams, et celui qui va se désabonner de votre newsletter. Plus vous avez de désabonnement, moins votre taux délivrabilité sera bon sur le long terme.

Tandis que le Paid Reach, est obtenu par un post sponsorisé. Vous payez pour que votre publication apparaisse dans les fils d’actualités.

3.Un envoi via votre messagerie

Il existe aujourd’hui une multitude d’outil pour réaliser vos envois de newsletters ! Ils sont souvent gratuits et renvoient une image plus professionnelle pour votre entreprise. Ne vous en privez pas ! 

4.Ne pas rendre votre newsletter responsive

En effet, en 2016, 53% des mails étaient ouverts sur mobile. Il est donc primordial d’adapter votre mail au format mobile. Veillez à l’espacement des textes par exemple, si il n’est pas assez important entre 2 liens l’internaute aura du mal a cliquer sur celui qu’il désire vu la largeur de son écran mobile.

5.Ne pas personnaliser le nom d'expéditeur

Ne négligez pas ce paramètre, c’est la première chose que le destinataire voit : votre nom d’expéditeur. Adaptez le, ajoutez le nom de votre marque pour qu’il puisse rapidement vous identifier.

En bref

Il existe de nombreuses « règles » concernant l’envoi de newsletters, ces 5 erreurs sont les plus fréquentes ! On vous prépare de nouveaux articles sur le sujet afin de vous aider à optimiser vos newsletters ! 

Egalement nous pouvons vous former individuellement ou collectivement aux outils de marketing digital.